Les points importants à vérifier quand on achète un appartement

L’achat d’un appartement est toujours un événement et une joie, mais il n’est surtout pas à prendre à la légère. En plus des vérifications classiques sur son esthétique d’ensemble et en détail et le bon fonctionnement de chacune de ses installations, vous devrez vous assurer qu’aucune mauvaise surprise ne vous attendra par la suite. Voici donc quelques conseils afin de faciliter au mieux vos démarches et d’envisager votre achat avec un minimum de sérénité.

facade

Connaître tous les frais liés à l’achat de l’appartement

En plus du coût initial annoncé par l’agence immobilière ou le particulier avec qui vous traitez directement, informez-vous sur les frais annexes liés à l’achat de votre futur appartement. Il est en effet important de tout prendre en compte, depuis les travaux de rénovation à envisager jusqu’au coût nécessaire à la moindre réparation que vous serez obligé d’effectuer. Pris séparément, chacun de ces points peuvent sembler anodin. Mais, une fois mis bout à bout, vous risquez de vous retrouver avec une note bien plus importante que le budget que vous aviez initialement prévu de consacrer à votre acquisition.

Par exemple, vous devrez penser à nettoyer les lieux si votre futur appartement a déjà été occupé. Faire appel à une entreprise de nettoyage est tout à fait possible, mais cela a bien sûr un coût supplémentaire. Dans certains cas, il sera même indispensable de décaper et réparer certaines installations, autant de critères sur lesquels vous ne pourrez pas faire l’économie d’une intervention.

Enfin, ayez une idée précise des frais de notaires qui sont obligatoires dans toute transaction immobilière et ne peuvent être réduits. Par ailleurs, il n’est pas inutile non plus de connaître le taux des impôts locaux car ceux-ci diffèrent d’une ville à l’autre et peuvent entamer considérablement votre budget si vous n’en avez pas prévu le montant. Autre frais que vous devrez prendre en compte, un déménagement a un coût qui devrai, lui aussi, être prévu dans votre budget final. Ceci vous évitera de crouler sous des dépenses que vous n’aviez pas envisagées, tout à la joie que vous étiez de votre nouvelle acquisition.

Savoir le montant des charges de copropriété

En dehors de l’achat de votre appartement, vous devrez aussi connaître les frais réels que vous coûtera votre futur logement. Prenez le maximum d’informations sur le montant des charges de copropriété et n’hésitez pas à interroger d’autres propriétaires qui pourront vous aider à y voir plus clair. Prenez soin également de vous renseigner sur ce qu’elles couvrent réellement afin de ne pas découvrir d’autres dépenses qui ne sont pas prises en compte. Dans le cas d’un chauffage central, les charges comprennent ce pôle. Ce n’est cependant pas le cas dans toutes les habitations. Eau, gaz, électricité sont donc à prendre en compte afin que le coût de votre appartement, en plus de l’achat, ne l’explose pas par des factures exorbitantes que vous n’aviez pas envisagées.

Par ailleurs, qui dit copropriété dit règlement intérieur, document que vous devez impérativement vous procurer avant de signer quelque engagement que ce soit. Le montant des charges des deux années précédentes vous sera également utile afin d’avoir une vision précise du coût de votre futur bien. En général, elles comprennent le nettoyage et l’entretien des parties communes. S’il y a un ascenseur, vérifiez son état et sa date de mise en fonctionnement, hormis si vous emménagez dans un rez-de-chaussée qui n’est pas concerné par cette dépense. Quoi qu’il en soit, si des réparations sont prévues, ou si vous pensez qu’elles devraient l’être au vu de l’état du matériel, en tant que propriétaire vous serez concerné au premier chef.

Vérifiez avec attention l’état de la peinture dans les parties communes. Si elle vous paraît écaillée ou endommagée, il n’est pas exclu que ce soit un pôle supplémentaire à rénover. Dans tous les cas, la régie vous fournira une liste des travaux déjà votés et qui seront donc à votre charge lorsque vous devient à votre tour propriétaire. L’échéancier des appels de fonds vous permettra en outre de ne pas avoir de mauvaise surprise une fois installé puisque vous serez tenu de vous acquitter des sommes demandées. En effet, dans une copropriété, les décisions sont votées à la majorité lors d’une assemblée générale et elles engagent les nouveaux arrivants même s’ils n’ont pas pris part au vote.

Demander si le ravalement de façade a été effectué

L’état extérieur général du bâtiment mérite aussi toute votre attention. Une toiture défectueuse ou une façade en piteux état ne sont pas bon signe pour un futur propriétaire qui devra contribuer aux frais de réfection. Si vous avez des doutes – ce qui est tout à fait normal, car on ne s’improvise pas spécialiste en BTP –, vous pouvez faire appel à un professionnel tel que Techni-murs à Nates. Il vous donnera son avis sur les travaux de ravalement à envisager, surtout si le revêtement présente des signes de faiblesse qui nécessiteront une intervention dans les plus brefs délais.

Des finitions mal faites ou un enduit mal posé et c’est toute l’imperméabilisation de l’immeuble qui peut être totalement inefficace. Au même titre que des fenêtres mal isolées, une façade défectueuse peut entraîner des pertes énergétiques. Elle peut aussi avoir pour conséquence une mauvaise étanchéité et des dégâts dus à l’humidité. Afin d’obtenir des informations fiables, vous pourrez consulter les comptes rendus des précédents assemblées générales.

De plus, prenez connaissance des décisions prises concernant la moindre intervention concernant la façade et les parties communes. Là encore, vous évitez de devoir régler des sommes que vous n’aviez pas prévues et qui seront pourtant obligatoires. La réfection de votre appartement aura déjà un coût, alors autant ne pas avoir à payer des frais supplémentaires à peine arrivé dans votre nouveau logement. De plus, faire établir un diagnostic par un professionnel vous protègera de l’achat d’un appartement qui pourrait s’avérer un très mauvais placement immobilier.

Se renseigner sur les projets d’aménagement du quartier

Si vous pensez avoir enfin trouvé l’appartement de vos rêves, soyez quand même bien informé sur les projets d’aménagement du quartier. Vous pouvez consulter en mairie les plans prévus et informez-vous le plus possible sur le plan d’occupation des sols ou les aménagements de lignes de transports en commun. Un terrain vague ou un espace arboré qui paraissent un peu à l’abandon ne sont a priori pas bon signe.

Si vos fenêtres et votre terrasse vous semblent propices à la détente, il serait dommage de vous retrouver avec un immeuble en construction seulement quelques mois après votre emménagement. De même, si des travaux sont prévus durant plusieurs années dans votre environnement immédiat, envisagez à quel point cela risque d’être pénible avant de craquer pour un appartement dont vous ne profiterez pas à cause des nuisances sonores et des chantiers.

Autant votre appartement aura tout à gagner si le quartier se modernise et se dote de commerces et de transports en commun, autant votre quotidien sera sans doute compliqué par les chantiers divers et variés. Si vous misez sur le long terme, le fait de connaître avec précision l’avenir de votre lieu de résidence peut aussi vous permettre de planifier au plus juste votre installation. Si vous êtes dans un quartier de cachet, assurez-vous que votre futur immeuble est aux normes et que des travaux sur la façade n’est pas planifié pour répondre aux normes de l’urbanisme.

ravalement façade

Faites un état des lieux de l’appartement et des environs

Une fois que vous aurez fait un état des lieux de l’appartement et des environs, vous pourrez vraiment vous décider pour l’achat. Si vous avez un coup de foudre, ne vous précipitez pas sans avoir une vision claire et précise de l’état de tous les extérieurs. Un appartement superbe dans un quartier laissé à l’abandon se revendra difficilement et risque même de perdre de sa valeur au fil du temps.

En établissant une liste de vos critères et de vos priorités, vous pourrez aborder l’achat de votre futur appartement en ayant toutes les cartes en main. Pensez à court, moyen et long terme. À court terme, vous aurez envie de profiter au plus vite d’un lieu de vie agréable et conforme à vos attentes. Ce critère peut déterminer le choix d’un logement livré clé en main dans lequel vous pourrez vous installer rapidement. Vous choisirez alors sans doute un quartier pour son ambiance et le cadre qui en fait le charme.

À moyen terme, vous pouvez miser sur un logement dans un quartier en pleine restructuration dont vous savez que la plus-value sera garantie dans les mois ou les années à venir. Enfin, si vous regardez à plus long terme, vous pouvez vous lancer dans une acquisition sur une zone en plein renouveau en étant conscient des nuisances en termes de travaux. Un logement agréable tient autant par l’intérieur que par le cadre de vie qui l’entoure. Votre lieu de vie idéal sera en adéquation avec votre budget, vos goûts, vos habitudes au quotidien. Vous en aurez surtout imaginé chaque atout et point faible afin de faire le bon choix.

Quels que soient vos projets d’achat d’un appartement, informez-vous au maximum sur tous les frais annexes que l’on peut négliger parfois. En plus de votre logement, les charges de copropriété et la rénovation de la toiture et des façades auront un coût que vous devez absolument prendre en considération avant toute signature.