Garantie décennale : Un coût obligatoire à ne pas sous-estimer

Pour la construction de votre maison individuelle, vous devez avoir recours à une entreprise qui s’occupera de tous les travaux. Il y a généralement un contrat à signer entre les deux parties, incluant de nombreuses clauses, notamment celles concernant les garanties fournies par le constructeur pour assurer l’intégrité de la maison entière une fois les travaux achevés. La garantie décennale en fait partie, un essentiel qui peut faire monter de quelques milliers d’euros le prix de votre maison clé en main.

Qu’est-ce que la garantie décennale ?

               La garantie décennale est comme son nom l’indique une garantie de dix ans catégorisée parmi les garanties qu’il est indispensable de fournir dans une prestation de construction. En effet, avec la garantie décennale, le propriétaire de la maison dispose d’une sorte de service après-vente.

               Si votre maison présente des malfaçons ou des désagréments qui nuisent réellement à votre vie dans la maison, vous pouvez user de ce droit pour exiger des réparations de la part de l’entreprise de construction et cela dans les plus brefs délais. Tout ceci doit donc se passer pendant les dix années suivant la date d’achèvement du chantier.

immobilier

Faire valoir vos droits

               La garantie décennale prend en charge les dommages agissant directement sur l’intégrité et la solidité de la maison. Si vous découvrez par exemple que les murs de la salle de bain son fissuré, mais tellement que vous risquez que cela ne tombe d’un moment à l’autre, vous pouvez faire appel à eux.

               Sont ainsi concernés par la garantie décennale les dommages affectant aussi les équipements utilisés dans la maison et ceux affectant la structure de la maison. Les cas d’infiltrations d’eau sont pris en charge par la garantie décennale.

               À la constatation de la malfaçon, il est ainsi indispensable d’envoyer une lettre recommandée la société de construction pour la mettre en demeure afin procéder aux travaux de réparation. C’est votre droit alors, ne vous faites pas avoir, car sinon vous risquez de payer de votre poche les réparations et la note sera bien salée.

One Response
  1. François74

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *