Comment développer son entreprise à l’international ?

Vous cherchez à développer votre entreprise à l’international, et à positionner vos produits et services sur d’autres marchés ? De nombreux paramètres sont à prendre en compte dans la réalisation de vos objectifs : pour vous permettre de transformer l’essai et assurer de belles perspectives de développement à votre entreprise, suivez ces quelques conseils et informations utiles pour vous lancer sur le marché de l’export et pensez aux entreprises multiservices pour vous accompagner sur place.

chantier-grues

Il faut bien prévoir son implantation à l’étranger

S’implanter à l’international au travers d’entreprises locales

D’une manière générale, et quel que soit votre secteur d’activité par ailleurs, il vous sera grandement recommandé de prospecter directement sur place, afin de nouer des contacts plus rapides avec vos futurs partenaires. Les bénéficies à tirer d’une telle expérience sont multiples : développement d’un réseau / relais de confiance, analyse de la logistique et de l’entreposage local, mise à l’épreuve de votre stratégie marketing, etc… Grâce à cette première expérience du terrain et un travail de longue haleine, vous validez ainsi une approche pointue du marché que vous ciblez, et vous consolidez vos futurs besoins en management.

De fait, cette expérience doit vous permettre de déterminer quelle est la meilleure solution pour la pérennisation de votre activité et de votre société : devez-vous exporter ou plus directement, vous implanter à l’étranger ? Dans le premier cas, l’extension d’une activité à l’étranger peut passer par la création et l’implantation de structures locales. Ceci vous permettra de limiter au maximum les entraves juridiques, culturelles et administratives du pays dans lequel vous souhaitez exporter vos marchandises, votre produit et / ou vos prestations. Sachez cependant que si vous souhaitez effectuer des échanges à l’intérieur des frontières de l’Union Européenne, vous serez tenu de produire un document mensuel, relatant l’ensemble des mouvements réalisés entre États-membres.

Pour se développer à l’international, adapter son entreprise aux attentes locales

Si la nature de votre activité implique naturellement une implantation physique de votre société à l’étranger, assurez-vous de disposer d’une bonne culture préalable du marché local, qui a ses propres contraintes techniques et culturelles. En effet, selon l’endroit du monde où vous décidez d’installer un relai de votre activité, vous serez confronté à des besoins et des attentes différentes, et ceci sans évoquer l’éventuelle concurrence du marché local. Prévoyez toujours de ramener avec vous un concept vendeur, et adaptable aux normes, procédures d’homologation internes et autres contrôle qualité. Dans certains cas, vous serez contraints d’apporter une évolution à votre produit d’origine afin de pouvoir le commercialiser à l’export.

Le regroupement d’activités similaires au niveau international peut également être une option, à condition d’avoir les liquidités nécessaires. Exemple de réussite à la française, le groupe familial multiservices Atalian est présent aujourd’hui dans neuf pays d’Europe, ainsi qu’au Liban et au Maroc, et qui s’apprête à racheter une entreprise locale de nettoyage en Turquie.

Créer des centres de décision sur place pour assurer le bon développement international de l’entreprise – des entreprises multiservices

Vouloir exporter à l’international ne signifie pas pour autant dispersion des compétences et chaos dans le partage des responsabilités ! Lorsque votre entreprise est bien implantée à l’étranger et que votre affaire commence à prendre de l’ampleur, pensez à créer des centres de décision sur place, afin d’assurer le bon développement à l’international de votre activité. L’objectif est ici de développer des compétences et des connaissances à un niveau national, qui puissent servir ensuite à un niveau local lors d’un transfert de compétences à l’étranger.

Les entreprises multiservices vous permettent de vous dégager de certaines tâches à l’étranger tout en bénéficiant d’un savoir-faire professionnel. Cette stratégie est idéalement recommandée pour les entreprises récentes et / ou de taille modeste au premier stade d’un processus d’internationalisation.

L’idée étant ici de limiter l’internationalisation à quelques pays seulement, afin notamment d’optimiser les coûts de structure et de coordination. Ainsi, quelle que soit la taille de votre entreprise et de vos ambitions, gardez à l’esprit que vous devez idéalement vous appuyer sur les ressources techniques, humaines et organisationnelles de votre société mère ou d’une entreprise multiservices. L’objectif étant de valoriser à la fois les compétences acquises et les valoriser sur les différents marchés locaux. Votre réussite dépend de ces divers facteurs d’adaptabilité.

Pour plus d’informations : http://atalian.com/presentation/

Pour plus de conseils aux entreprises, n’hésitez pas à lire mon article sur l’impression d’affiche et autres supports print : les outils marketing essentiels

One Response
  1. François

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *